Aubert  -   Cauvy  -   Charpentier  -   Dufour  -   Facchina  -   Laumonnerie  -   Simas

Eugène Martial SIMAS - (Paris 1862 - inconnu)

Sur Eugène Martial Simas, on ne sait que peu de choses. Né à Paris en 1862 d'un père fabriquant de chapeau, la vie de cet artiste reste méconnue. Toutefois une partie de son œuvre est passée à la postérité.

Peintre, illustrateur pour le Figaro illustré, décorateur et cartonnier, il semble avoir été actif de 1893 à 1913 environ. Artiste touche à tout, il participe à toutes sortes de projets aux techniques diverses, réalisant aussi bien des décors de grande envergure que de petits objets décoratifs.
Il aurait ainsi réalisé dès 1893 les décors du Grand Théâtre de Lyon. Nous n'avons malheureusement aucune indication sur cet ensemble aujourd'hui disparu.
Installé à Paris au 9 de la rue Ganneron, il participe entre 1896 et 1899, au Salon de la Société Nationale des Beaux Arts, présentant de nombreux éléments de décors. Il expose également entre 1895 et 1898 des peintures au Salon des Amis des Arts à Nantes.
Sur les recommandations du préfet qui voit en Eugène Simas " un jeune artiste de talent ", il est choisi en 1897 pour réaliser les décors peints de la salle des mariages de la Mairie de Créteil.
Il conçoit également des projets de vases pour la Manufacture de Sèvres entre 1899 et 1909, notamment pour la participation de cet établissement à l'Exposition Universelle de 1900.

Toutefois sa renommée est essentiellement due aux nombreux décors faïencés qu'il réalise en collaboration avec la Manufacture de Sarreguemines. Parmi ceux-ci : la Brasserie Mollard à Paris en 1895, la gare de Tours en 1898 ainsi que des panneaux publicitaires pour la Manufacture. Il travaille également pour l'Usine LU à partir de 1897, créant pour la marque plusieurs objets décoratifs (plateaux, seau à biscuit, panneaux) ainsi que le décor faïencé du pavillon LU pour l'exposition Universelle de 1900.


Ville d'Avray - Panneau céramique
Musée de Sarreguemines


Frise de la Salle de Bain
du Château Laurens

Pour le Château Laurens, Eugène Simas réalise l'ornementation d'une salle de bain prestigieuse qui fit d'ailleurs l'objet de plusieurs publications dans les revues de décoration de l'époque : The Studio en 1899 et Art et décoration en 1903. Mais sa contribution ne se limite pas aux céramiques puisqu'il conçoit l'ensemble du décor de cette salle de bain, à l'exception d'une niche faïencée réalisée par Félix Aubert et Alexandre Charpentier. Cette décoration fera l'objet d'une présentation au salon de la Société Nationale des Beaux Arts en 1899. Un article de la revue Art et décoration de 1899 révèle également qu'Eugène Simas a repris l'une des frises en faïence de la salle de bain pour le décor d'une salle à manger d'appartement. A moins que ce ne soit l'inverse.
Eugène Simas est également l'auteur des cartons des cinq verrières en vitrail des petits appartements, qui furent en parti également exposé aux salons de 1896 et 1899.


 
Accueil  -  Histoire  -  Emmanuel  -  Artistes  -  Visite  -  Actualité  -  Mécénat  -  Contact