Aubert  -   Cauvy  -   Charpentier  -   Dufour  -   Facchina  -   Laumonnerie  -   Simas

Dès le seuil du château, la floraison de décors, la profusion de couleurs expriment précisément l'intérêt porté par Emmanuel Laurens à la décoration de son intérieur. Véritables carnets de voyages, les peintures murales, les vitraux, les ferronneries ou encore les mosaïques narrent avec virtuosité les lointaines pérégrinations d'Emmanuel.

D'une grande théâtralité, ce décor s'articule autour des courants Art nouveau, symboliste et orientalisant, qui fournissent à une certaine bourgeoisie éclairée de l'époque les modèles d'un art de vivre fin de siècle.

A l'égal des grandes commandes parisiennes de l'époque, Emmanuel Laurens confie la réalisation de nombreux décors - vitrail, faïences, mosaïque et mobilier - à des artistes de premier plan aujourd'hui méconnus : Théophile Laumonnerie, Alexandre Charpentier, Félix Aubert, Eugène Simas ou Gian Dominico Facchina, le fameux mosaïste du XIXéme siècle.


Emmanuel Laurens fait également appel à des artistes moins renommés, comme pour les ferronneries, certainement réalisées par un serrurier montpelliérain ou pour les peintures murales qui furent exécutées par Eugène Dufour, ami de longue date de la famille Laurens.

A ce décor d'ensemble répond un mobilier exceptionnel spécialement crée pour le lieu dont certaines pièces sont dues à Léon Cauvy, le célèbre peintre orientaliste et l'ami d'Emmanuel.

Ainsi, le Château Laurens est avant tout un fantastique témoignage de l'atmosphère culturelle et artistique de cette foisonnante époque.


 
Accueil  -  Histoire  -  Emmanuel  -  Artistes  -  Visite  -  Actualité  -  Mécénat  -  Contact